17 sept. 2019

La lectrice de Traci Chee


Autrice : Traci Chee
Edition : Robert Laffont
Collection :  R



Quatrième de couverture : 

Ainsi commence l'histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d'un étrange objet rectangulaire.
Ceci est un livre. 

Dans un monde où personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font l'Histoire avec un grand H...

Le premier tome d'une trilogie best-seller aux États-Unis.
Une expérience de lecture inédite.


Un roman magistral regorgeant de contenus cachés.


Mon avis : 

Mais que de péripéties avec ce roman ! Débuter en Mars, terminer en Août , j'ai cru que je n'y arriverais jamais ! Alors attention, cela ne veut pas dire qu'il est mauvais, loin de là , et si ça avait été le cas, je n'aurai pas persévérer ;) 

La Lectrice, c'est un univers dense , complet , rempli de nooooombreux personnages, pleins de références, de contenus cachés que l'on essaye de trouver et du coup il demande une attention de chaque instant et c'est là que je me suis perdue , au début.

Un premier tome en général est souvent plus long et lent car il met les choses en place et développe l'univers du roman, là c'est le cas ; mais rajouter à cela l'alternance de personnages entre les chapitres et l'univers complexe au premier abord, je n'arrivais pas à m'y retrouver et à comprendre le lien entre les différents événements.

Au début, je n'aimais que les passages avec Sefia et Archer , puis j'ai tout a commencer à devenir plus clair (ou pas d'ailleurs) et je me suis attaché au capitaine Reed, à Ours mais bizarrement aussi aux méchants de l'histoire , en la personne de Tanin mais surtout de La Seconde.

Dès que je me suis senti moins perdue, après une bonne moitié du roman, j'ai apprécié l'histoire, l'univers de fantasy et j'ai été curieuse de la suite, ma lecture est devenu beaucoup plus fluide et agréable.

Est ce que j'ai envie de lire la suite ? Oui parce que je suis curieuse de la suite des événements et que la fin du livre est particulièrement palpitante. Mais pas maintenant , j'ai besoin de digérer ce premier tome dans lequel j'ai eu tant de mal à me plonger.

La Lectrice est un roman avec beaucoup de potentiel et un univers très riche. Je vous conseille d'avoir du temps à lui consacrer si il vous tente, pour pouvoir l'apprécier à sa juste valeur.



Merci à la Collection R pour cette lecture ! 


7 sept. 2019

Les sorties qui me font envies | Wish List #6

Hello les petits chats ! J'espère que vous allez bien et que vous avez passer un bel été. C'est la rentrée , et qui dit rentrée dit aussi rentrée littéraire et pleins de livres que l'on a envie d'acheter x) 

Je vous présente ma petite wish list pour ces prochaines semaines, n'hésitez pas à me dire si vous en avez repérer d'autres, histoire qu'elle soit encore plus grande, tant qu'à faire ;)



* Cliquez sur le titre pour lire le résumé*


🔜 Septembre 2019 

American Royals de Katharine Mc Gee (le 05/09 ~ édition Lumen)
Nos lendemains retrouvés d'Alan Hlad (le 11/09 ~ édition Milady)
Céleste, la fille de Perline de Jeanne M. Sauvage Avit (le 17/09 ~ édition Charleston)
La fourchette, le dragon et la sorcière de Christopher Paolini (le 18/09 ~ édition Bayard)
King of Scars de Leight Bardugo (le 18/09 ~ édition Milan)
Donne moi ton coeur T1 de Sara Wolf (le 19/09 ~ édition PKJ)


🔜 Octobre 2019

Un jour en décembre de Josie Silver (le 08/10 ~ édition Charleston)
La vie a plus d'imagination que nous de Clarisse Sabart (le 08/10 ~ édition Charleston)
Heartstopper d'Alice Oseman (le 09/10 ~ édition Hachette)
Nos âmes tourmentés de Morgane Moncomble (le 10/10 ~ édition Hugo Roman)
Le prieuré de l'oranger de Samantha Shannon (le 24/10 ~ édition de Saxus)
Harry Potter et la coupe de feu illustré (le 24/10 ~ édition Gallimard) 


Et voilà pour ma "petite" liste , de belles découvertes à faire je l'espère ! En tant que grande fan de la saga Eragon , La fourchette, le dragon et la sorcière est celui que j'attend le plus pour ce mois de septembre ! Mais j'ai aussi tellement d'impatience pour le nouveau livre de Clarisse

Et vous ? Quels sorties attendez vous le plus ?


1 sept. 2019

Cogito de Victor Dixen


Auteur : Victor Dixen
Edition : Robert Laffont
Collection : R




Quatrième de couverture : 

Un don du ciel... 

Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d'Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n'importe qui en génie.
...ou un pacte avec le diable ? 

Pour les vacances de printemps, Roxane s'envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l'intelligence artificielle pour " améliorer " la substance même de l'esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?
Demain, l'intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société.


L'ultime frontière sera notre cerveau.


Mon avis : 

Comme beaucoup de monde , j'attendais le prochain roman de Victor Dixen avec impatience, ayant adoré la saga Phobos et la duologie Animale.

Je n'ai pas aimé Cogito autant que les autres livres que j'ai lu de l'auteur, mais il ne m'a pas laissé indifférente pour autant ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que Cogito est si originale qu'il nous fait réfléchir et que l'on en ressort avec le cerveau en ébullition !

Normalement je ne suis pas très fan des univers science fiction, réalité virtuelle, futurisme ect, mais là j'ai été étonné de plutôt bien accrocher à l'univers de l'histoire.

Le récit est assez rythmée, on entre vite dans le vif du sujet, et cela nous permet de ne pas nous ennuyer. Le fond du roman et la réflexion qui en découle nous font beaucoup réfléchir sur notre société et sur son évolution futur.

En ce qui concerne les personnages, je ne me suis pas attaché particulièrement à Roxane, même si j'ai aimé sa relation avec son père; par compte j'ai mille fois préféré Faune et Sinbad. Le reste du groupe est assez stéréotypée , typique d'un groupe d'ado de nos jours.

On peut également saluer le très grand travail de recherches de l'auteur , il y a un très grand nombre de références philosophiques dans ce roman (un peu trop à mon goût d'ailleurs) mais cela a du demander un travail monstre, tout comme ce qui est neuroscience, intelligence artificielle et robotique/androïdes.

Cogito est un bon roman d'anticipation , d'une réalité parfois un peu flippante d'ailleurs. On ne peut pas dire qu'il ne nous fait pas réfléchir sur notre avenir, et sur l'avancée technologique qui grandi dans notre société.



Merci à la collection R pour l'envoi ! 


30 août 2019

Trinkets de Kirsten Smith


Autrice : Kirsten Smith
Edition : Robert Laffont
Collection : R



Quatrième de couverture : 

On peut tout voler… sauf l’amitié.

Vous connaissiez les Alcooliques Anonymes, sachez que les Voleurs à l’étalage Anonymes existent aussi : c’est là que Moe, Elodie et Tabitha se sont rencontrées. Car elles ont beau aller au même lycée, ce n’est pas pour autant qu’elles se fréquentent.

Tabitha est la reine de sa promo, à la fois crainte et vénérée. Moe, quant à elle, traîne avec les fumeurs de joints, tandis qu’Elodie fait partie de ces invisibles qui n’appartiennent à aucun groupe.


Par-delà les préjugés et les apparences, le vol à l’étalage va les rapprocher et, qui sait, peut-être les faire changer ?


Mon avis : 

En me lançant dans Trinkets , j'avais juste envie de me changer les idées et il a été la petite lecture d'été légère à souhait , juste parfaite pour tout oublier le temps de quelques pages.

On s'attache très vite à nos trois héroines, Tabitha, Moe et Elodie, qui sont très différentes l'une de l'autre même si elles partagent le même plaisir au vol à l'étalage.

Le rythme de l'histoire est soutenu, on ne s'ennuie pas une seconde. J'ai beaucoup apprécié que l'histoire soit découpé avec une alternance de chapitres et de points de vues, c'est vraiment ce que je préféré ! 

Le récit comporte néanmoins quelques clichés typique du lycée américain et de l'adolescence mais au final, cela permet de montrer qu'il ne faut pas se fier aux apparences et permet de véhiculer des messages importants.

Parmi les trois filles , je me suis particulièrement attaché à Tabitha, elle est celle dont le caractère et l'histoire m'a le plus touchée.

Si vous chercher une lecture détente et rafraîchissante avec une jolie histoire d'amitié , Trinkets est le livre idéal ! 

Il faut maintenant que je trouve le temps de regarder la série Netflix qui j'espère sera aussi fraîche et feel good que le livre.



Merci à la collection R pour cette lecture ! 


6 juil. 2019

La cité du ciel T1 d'Amy Ewing


Autrice : Amy Ewing
Edition : Robert Laffont
Collection : R


Quatrième de couverture : 

" Dans trois jours, Sera Lighthaven procédera au plus grand acte de foi qu'une Céruléenne puisse accomplir, annonça la grande prêtresse. Elle plongera du promontoire situé dans les jardins Nocturnes et répandra son sang pour rompre le cordon. Elle sera honorée et chérie par nous toutes tandis que nous voyagerons vers notre nouvelle destination. "

Sera se sentait comme engourdie. Son cerveau refusait de faire le lien avec ce qu'elle venait d'entendre, comme si la grande prêtresse parlait de quelqu'un d'autre.

Nous sommes les Céruléennes, notre sang est magique.


Ces mots prirent un sens nouveau et absolument terrifiant à ses oreilles. Son sang allait causer sa mort...


Mon avis : 

Ayant adoré la première trilogie de l'autrice: Le Joyau , j'avais hâte de découvrir ce que Amy Ewing nous avait concocté cette fois ci et je n'ai pas été déçu. 

J'ai eu un peu peur au début de ma lecture de ne pas adhérer à l'univers , mais très vite j'ai été happé et j'ai dévoré la suite du roman.

Nous allons découvrir ici l'univers de Céruléennes , être uniquement féminin doté d'une peau bleue et de magie. Elles vivent dans le ciel et ne peuvent survivre qu'en restant connecter à une planète par le biais d'une cordon magique.

Notre héroïne Sera va être choisi pour rompre ce cordon magique , pour permettre à son peuple de survivre et d'aller s'attacher a une autre planète, malheureusement pour cela, elle doit sauter du haut de la cité du ciel et perdre la vie. 

Le roman se sépare en deux parties, ce qu'il se passe dans la cité du ciel chez les Céruléennes et que qu'il se passe dans la ville de Kaolin sur terre. 

J'ai pour ma part, préféré les moments qui se passent sur la Cité du Ciel, même si Agnes et Léo (les deux personnages vivant sur Kaolin) m'ont plu, j'ai eu un véritable coup de coeur pour l’univers magique et la mythologie des Céruléennes.

La mythologie Céruléennes m'a tellement plu, leurs façons de vivre dans une société exclusivement féminines, matriarcales avec une grande prêtresse et mené par une entité appelé Mère Soleil. Elles ont un rapport à la terre, à la famille et à la naissance très particuliers. C'était vraiment super intéressant et très bien imaginée et rapportée par l'autrice. 

L'intrigue est prenante et envoûtante , l'histoire prend un tournant qui fait que l'on ne plus lâcher le roman jusqu'à la fin. On reste bien sur en pleins suspens et j'ai très hâte de lire la suite !


Merci Collection R pour cette lecture ! 


1 juil. 2019

Reste avec moi d'Ayobami Adebayo


Autrice : Ayobami Adebayo
Edition : Charleston



Quatrième de couverture : 

Avec pour toile de fond les bouleversements politiques du Nigeria des années 1980, le portrait inoubliable d'une femme qui fait le choix de la liberté... envers et contre tout.

Yejide et Akin vivent une merveilleuse histoire d'amour. De leur coup de foudre à l'université d'Ifé, jusqu'à leur mariage, tout s'est enchaîné. Pourtant, quatre ans plus tard, Yejide n'est toujours pas enceinte. Ils pourraient se contenter de leur amour si Akin, en tant que fils aîné, n'était tenu d'offrir un héritier à ses parents. Yejide consulte tous les spécialistes, médecins et sorciers, avale tous les médicaments et potions étranges… Jusqu'au jour où une jeune femme apparaît sur le pas de sa porte. La seconde épouse d'Akin. Celle qui lui offrira l'enfant tant désiré. 

Bouleversée, folle de jalousie, Yejide sait que la seule façon de sauver son mariage est d'avoir un enfant. Commence alors une longue et douloureuse quête de maternité qui exigera d'elle des sacrifices inimaginables.


Mon avis : 

Reste avec moi est l'un des romans les plus difficiles que j'ai eu a lire. Je ne sais pas pourquoi je ressent ça, parce qu'il y en a des plus difficiles, quand je pense à d'autres romans , comme ceux qui traite par exemple de la 2nd guerre mondiale, je me dit qu'il n'est pas si horrible. Et pourtant..

Ce livre a suscité des choses en moi, j'ai été assez en colère durant toute ma lecture, contre les personnages, contre leur culture.

Ici, on suit Yejide, jeune femme très amoureuse de son mari Akin, mais qui a un grand malheur dans sa vie, elle n'arrive par à avoir d'enfants. Sa belle famille va trouver une solution : marier une autre femme à leur fils. Akin va donc devoir prendre seconde épouse pour avoir une descendance.

Ce livre est compliquée à lire, quand on est comme moi , féministe, libre et révoltée par les inégalités hommes/femmes. La culture du Nigeria, fait que cela est normal d'avoir plusieurs épouses, que la femme soit "en dessous" de l'homme ect.

Je respecte totalement les cultures différentes, et j'aime en apprendre plus sur les cultures qui sont justement si différentes de la mienne, même si comme là, cela me rend parfois assez consterné et agacé. 

L'histoire de Yejide est tragique, en faite tout ce livre est fait de non dit, de mensonges, de secrets, de souffrances, de deuil, de perte. Plus j’avançais dans l'histoire et plus j'étais en colère de ce qu'il arrivais à Yejide, parce qu'elle est au final , qu'un objet pour l'homme, dans tout les sens du terme. Et cela me dégoûte.

J'aimerai beaucoup pouvoir discuter avec l'autrice, pour comprendre ses choix, savoir pourquoi elle a voulu écrire sur ce sujet, est ce justement pour dénoncer tout ce qui m'a mis hors de moi ?

C'est difficile pour moi de vous en parler sans vous raconter le dénouement et l'histoire mais si vous voulez en parler en privée, c'est avec plaisir ! 

Je vous conseille ce livre si vous êtes curieux de connaitre l'histoire de Yejide et savoir pourquoi ce livre m'a tant retourné.




 Merci aux éditions Charleston pour l'envoi.



24 mars 2019

Gardiens des cités perdues T1 de Shannon Messenger


Autrice : Shannon Messenger
Edition : Lumen


Quatrième de couverture :

Vous rêvez de visiter l'Atlantide ou la mythique cité de Shangri-la ?
Suivez le guide !

Depuis des années, Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l'école, où elle n'a pas besoin d'écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d'une mémoire photographique... Mais ce n'est pas tout : ce qu'elle n'a jamais révélé à personne, c'est qu'elle entend penser les autres comme s'ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d'Histoire naturelle quand un étrange garçon l'aborde.

Dès cet instant, la vie qu'elle connaissait est terminée : elle n'est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu'elle a quitté douze ans plus tôt. L'y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l'a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n'a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?


Mon avis

Depuis sa sortie, Gardiens des cités perdus me fait autant envie qu'il me fait peur , parce que je ne voulais pas être déçu et trouver ça trop jeunesse.

J'ai acheté les deux premiers tomes pendant un salon, parce que ma copine Alison du blog My Little Anchor adore cette saga. Lors du salon de Montreuil en décembre dernier, je lui ai promis de lire enfin le 1e tome. C'est maintenant chose faite, et je dois avouer qu'elle avait raison , j'ai absolument adoré ! 

Nous allons découvrir Sophie , jeune adolescente de 12 ans qui s'est toujours senti en décalage par rapport aux autres, et elle n'a pas tord puisqu'elle n'est pas humaine et sa vie sa totalement changer.

C'est assez étrange parce qu'au début j'étais vraiment sur la réserve, et d'un coup j'ai tout oublié , happée par l'univers et par la magie.

Dans Gardiens de Cités perdus, je me suis senti un peu comme quand j'ai lu Harry Potter pour la première fois ! Alors non ce n'est pas pareil, HP restera HP, mais j'imagine totalement un(e) jeune lecteur/lectrice de 12/13 ans, plongeant dans Gardiens des Cités Perdus, comme moi dans HP à l'époque, et ressortir avec les étoiles pleins les yeux.

Sophie est attachante, drôle et absolument adorable. Elle est très courageuse et intrépide. C'est marrant parce qu'avec un oeil adulte, on se dit "mais c'est impossible de faire ça à cette âge" , un peu comme Harry en faite, au final personne se bat comme ça à 11/12 ans en dehors des livres !  

Mais on se laisse porter par l'intrigue, on garde notre œil d'enfant, celui qui crois à la magie, aux elfes, aux créatures magiques. 

J'ai été captivée par l'univers si riche, je me suis attachée à tout les personnages. Le suspens est haletant, tellement qu'on ne peut plus le lâcher. C'est pleins de mystères, le dénouement finale donne juste envie de connaitre la suite !

Je suis certaine que les tomes suivants me réservent pleins de surprises !